In Histoire

Le ski alpin a vraiment pris son envol dans les années 1940 avec l’installation d’un premier remonte-pente à cordes sur la piste Slalom. Il fonctionnait avec un moteur Cadillac.

«Durant les années trente, on a nettement tendu à délaisser le ski de fond pour le ski alpin. Ce penchant ne se transforma toutefois en véritable engouement qu’après la construction du premier remonte-pente sur la piste Slalom de Joe Morin (Joe Morin’s Slalom Hill). C’est en mars 1940 qu’on y installe un remonte-pente à cordes fonctionnant grâce à un vieux moteur Cadillac transporté sur place par un attelage de chevaux. S’il conquit immédiatement le public, le remonte-pente à cordes souffrait d’un manque d’efficacité. Malgré cela, il exerçait un tel attrait que la piste Slalom devint vite trop encombrée pour la sécurité et le confort des usagers. Pour résoudre le problème, on élargit la piste Slalom en 1945, mais cela ne suffit pas. Deux nouvelles pistes furent ouvertes cette année-là, la piste Morning After et la piste Malcolm MacDonald.  (Herbert Marshall, How Skiing Came to the Gatineau, pages 51-55).

Renseignements fournis courtoisement par le Musée canadien du ski

Collection numérique

Recent Posts

PORTÉE MINIMALE

La portée est la distance du sol au milieu de la paume lorsque le bras et complètement tendu vers le haut. Consultez l’image relative à la taille minimale pour référence.

PORTÉE MINIMALE

1.75 m pour tout le parcours.